top of page
Les places d'Orléans

Les Places d'Orléans.

Signaler une erreur

Place du Marché Porte Renard

Centre-ville

Situation :

y aller

Voir sur la carte

places d'Orléans

Place du Marché Porte Renard, Orléans

Cette place (Actuelle place de Gaulle) n'existe plus.

Lorsque le bourg d'Avenum* se joindra à la ville, la porte Dunoise deviendra inutile suite à la construction de la 2ème enceinte et sera remplacée par la porte Renard plus à l'ouest. Elle se situait sur notre actuelle place de Gaulle.

La porte était flanquée de deux tours surmontées d'une plate-forme, sur laquelle, on avait placé pendant le siège de 1428 une énorme baliste, appelée "Grant Couillard" qui pouvait lancer des pierres de très grosses tailles sur les Anglais. L'accès à la porte se faisait par un pont en bois remplacé par la suite par un pont-levis. La porte Renard doit son nom à un Bourgeois Orléanais qui s’illustra à cet endroit même pendant le siège de la ville.

La porte sera détruite au 16ème siècle pour accueillir une place sur laquelle, rapidement, s’installèrent bouchers, poissonniers, fleuristes, marchands de légumes et de fruits. Le marché se développa en même temps que la ville, si bien qu’en 1834, la municipalité se décida à construire deux pavillons pour accueillir vendeurs et acheteurs (voir photo).


Quelque 50 ans plus tard, les halles Châtelet, se dresseront centre-ville avec toute l’élégance de l’époque. Quatre pavillons de métal tout a fait dans l’air du temps qui provoquèrent la « jalousie » des habitués du vieillissant marché de la Porte-Renard tout de bois et de pierres. Si bien qu’en 1887, un pavillon de métal sera construit pour remplacer le vieux marché. Mais le succès ne sera pas au rendez-vous, la clientèle préférant se rendre aux grandes, belles et nouvelles halles du Châtelet.


En 1894, la municipalité se décida de supprimer le marché pour y construire l’Hôtel des Postes désormais indispensable. Le 19 novembre 1900, la place Marché-Porte-Renard sera renommée place Adolphe Cochery. Le pavillon de métal du Marché-Porte-Renard sera démonté et déplacé rue Eugène Vignat pour abriter les pompes des réservoirs de la ville situés dans cette rue (voir photo). 


Après les bombardements de 1940, la place sera totalement réaménagée et renommée Place de Gaulle. L’Hôtel des Postes sera détruit (1963) pour laisser place au bâtiment de la Sécurité Sociale et retrouver une nouvelle vie, juste en face, sur la même place.


* A l'ouest de la vieille ville d'Orléans, et qui lui collait, existait le bourg d'Avenum (ou Dunois). Les Orléanais obtinrent la réunion des deux lieux. Cette unification se fit vers l'an 1300. La construction (1300 - 1330) de la 2ème enceinte (1ère accrue) englobera le bourg d'Avenum à Orléans.

Galerie
bottom of page