top of page
Origine des noms des rues d'Orléans

Rues disparues d'Orléans 

Signaler une erreur

Rue de la Vieille Foulerie

Autres(s) nom(s) (Toutes sources)

Rue du Cheval Rouge - Rue de la Vannerie - Rue de la Poulaillerie - Rue de l'Autre-Monde - Rue de l'Ane qui vielle.

Anciennes rue d'Orléans_

Situation :

2ème enceinte

Enceintes d'Orléans

Auparavant, vers 1500, la rue s'appelait rue de l'âne qui veille en raison de l'enseigne d'une maison. Cette dernière rappelait un fait historique : Pendant le siège de 1428, un convoi de graisse était discrètement parvenu dans le quartier malgré la surveillance des Anglais. Les bêtes de somme, ânes et mulets ayant servi au transport furent logés près des murailles. Les Anglais tentèrent une attaque nocturne qui sera déjouée par les braiments des animaux.


Puis la rue sera renommée rue de la Vieille Foulerie de par la présence de bonnetiers et fabricants de bas de laine. La rue deviendra rue du Cheval-Rouge vers 1875, du nom de l'Hôtel du Cheval Rouge.

La rue était traversée par ce petit ruisseau, qui n'existe plus et qui descendait du Martroi à la Loire : La Barre-Flambert.


  • A l'ouest de la vieille ville d'Orléans, et qui lui collait, existait le bourg d'Avenum (ou Dunois). Les Orléanais obtinrent la réunion des deux lieux. Cette unification se fit vers l'an 1300. La construction (1300 - 1330) de la 2ème enceinte (1ère accrue) englobera le bourg d'Avenum à Orléans. (cliquer sur l'image ->)

Bourg d'Avenum
bottom of page