top of page
Origine des noms des rues d'Orléans

Les maires d'Orléans 

Signaler une erreur

1935 - Claude Lewy

Né en 1906 Orléans

Mort en 1981 à Paris

Fernand Rabier, Maire d'Orléans_

Claude Lewy, maire d'Orléans

Durée du mandat :

1935 - 1940

Claude Lewy étudie au lycée d'Orléans et réalise ses études secondaires avec Jean Zay. À  18 ans, Claude Lewy devient Secrétaire Général des Étudiants Socialistes (il précède à cette fonction Claude Lévi-Strauss).

Durant le Front populaire, les congés payés passent en 1936 à deux semaines. Pendant son mandat de maire d'Orléans, Claude Lewy crée le Bureau municipal des loisirs, chargé de « faciliter et de diriger les vacances des étrangers dans le Loiret et des habitants d'Orléans vers les autres régions touristiques françaises ».

En novembre 1936, avec l'aide de son ami Jean Zay (Ministre de l'Éducation nationale) et de Pierre Dézarnaulds (sous-secrétaire d'État à l'éducation physique à cette époque), Claude Lewy crée la Confédération municipale des sociétés sportives laïques d'Orléans. Dans ses statuts, cette confédération se fixait des objectifs de développement du sport, et en particulier de « donner une collaboration pleine et entière à l'enseignement de l'éducation physique dans l'école et autour de l'école ». 

En 1940, Claude Lewy quitte la France pour s'exiler à Cuba (sa présence à la tête d'une grande ville, compte tenu de son origine et de l'atmosphère politique, devait être à tout prix évitée, dans l'intérêt de ses concitoyens, pendant que les nazis l'occupaient). De son travail à Cuba, il recevra bien plus tard (vers 1962) la Légion d'Honneur à titre exceptionnel.

En 1974, Claude Lewy est avocat au Barreau de Paris et au Barreau de New York. Il participe à la Société de législation comparée, pour laquelle il est délégué aux Nations unies.
Une rue porte son nom à Orléans.

bottom of page