top of page

Evénements, Fêtes et foires.

fêtes à Orléans
Signaler une erreur

Le Kaléidoscope, 1818

les commerces d'Orléans

Année(s) : 

1818

Evènements à Orléans

La découverte du kaléidoscope à Orléans

30 mai 1818

Pour la première fois, les marchands de nouveautés et les opticiens d'Orléans exposent en vente des espèces de petites lunettes renfermant de petits corps transparents ou lumineux, qui présentaient à l'œil un nombre incommensurable de figures. Ces objets, moitié joujoux et moitié instruments d'optique portaient le nom de kaléidoscope, et firent fureur en France et dans toute l'Europe.

Eclairage

Inventé par le physicien écossais Sir David Brewster en 1816 alors qu'il faisait des expériences sur la polarisation de la lumière, le kaléidoscope a été breveté le 27 avril 1818 par Winsor et le 29 mai par Giroux. Le Kaléidoscope eut un grand succès à Paris de 1818 à 1822, en concurrence réelle avec le casse-tête chinois. Au 19ème siècle, le kaléidoscope est un joujou scientifique dans les catalogues d'optique ou encore un outil de prestidigitation, voire de magie blanche.


Le kaléidoscope a inspiré de nombreux écrivains et philosophes. Dans la mesure où il possède à la fois un nombre « fini » d'éléments dans un espace fini (clos) et où il autorise pourtant un nombre « indéfini » de combinaisons, il donne une illustration concrète, symbolique, de la façon dont on peut créer quelque chose de nouveau par un simple réagencement de ce qui existait déjà auparavant. Il donne ainsi une figure réconciliant les termes apparemment opposés de la permanence et du changement, de l'identité et de la différence.

bottom of page